L’épidémie de danse de 1518

Je vous garantis, mise à part le tweet de ce matin de Donald Trump, que ceci va être la chose la plus incroyable que vous lirez dans la journée.

Aucun mensonge, ce qui suit est une histoire vraie.

Même Sean Spicer a confirmé la véracité des faits.

Tout a commencé très innocemment en juillet 1815 dans la ville de Strasbourg. Pendant une période où contracter une maladie incurable était une chose courante pour les habitants, une femme a commencé à danser dans la rue. Ceci ne vous semble peut-être pas si étrange que ça, mais garder bien en tête que les gens qui dansent sans honte dans la rue, avec des écouteurs dans les oreilles, c’est presque 450 ans plus tard. Cette femme dansait sur aucune musique et elle le faisait pendant un temps de famine et de maladie généralisée.

Donc combien de temps pensez-vous qu’elle a dansé ? Une heure ? Toute la matinée ? Toute la journée ? Elle a dansé durant pratiquement cinq jours ! La plus longue performance physique que j’ai faite et qui a duré presque cinq jours c´est regarder les 10 saisons de Friends à la suite. Je ne peux même pas imaginer à quel point ses pieds pouvaient lui faire mal, parce que moi mes yeux me brulaient quand j’ai atteint l’épisode dans lequel Phoebe chante tu pues le chat.

C’est maintenant que l’histoire commence à devenir bizarre.

 

Pendant la même semaine, plus de 34 personnes ont fait la même chose et en un mois on a atteint les 400 ! Les autorités ont commencé à s’inquiéter et ont consulté des physiciens qui ont déclaré que l’épidémie de danse n’était pas dû à des phénomènes astrologiques ou surnaturels, mais plutôt que c’était « Le sang chaud » une maladie naturelle. Vous savez bien, au début ce n’est qu’un nez bouché et rouge et le jour d’après ça devient un désir incontrôlable de danser en continue pendant 120 heures.

« Vous êtes-vous déjà empoisonné en mangeant ces champignons jaunes ? Et ce que vous aviez de mieux à faire c’est d’en remanger. »

Pour soigner ces personnes, les autorités leur ont conseillé de danser plus. (« Vous êtes-vous déjà empoisonné en mangeant ces champignons jaunes ? Et ce que vous aviez de mieux à faire c’est d’en remanger. ») Ils sont allés jusqu’à construire une scène et engager des musiciens. Ils étaient convaincus qu’il suffisait que les gens dansent pour expulser la danse de leur corps.

Et danser pour expulser la danse de leur corps ils l’ont fait. A tel point que certains d’entre eux sont mort de crise cardiaque, d’AVC ou juste d’épuisement. Jusqu’ici l’épidémie de danse tuait 15 personnes par jours. Je me demande seulement dans quel état était ceux qui ont survécu, Jane fonda tu peux remballer tes affaires ! En effet, nos historiens affirment qu’un marathonien ne pourrait pas survivre á cette épreuve.

Aujourd’hui certaines théories expliquent ce qui aurait pu causer cette hilarante… je veux dire… horrible, oui, horrible épidémie. L’une d’entre elle explique que cette épidémie aurait été causée par des cas massifs de psychose. Une autre théorie met en avant le fait que cela viendrait de nourriture empoisonnée par un étrange champignon possédant les mêmes propriétés que le LSD.

Fort heureusement, il n’y a pas eu d’autre épidémie donnant aux gens une envie irrépressible de danser, qui se soit répandue jusqu’à maintenant. Quoique….

J’avais oublié l’épidémie de danse dévastatrice de 2012 !

L’épidémie de danse de 1518

Pin It on Pinterest