Le premier entraînement à la barre: pt2

A la fin des années 60, une américaine du nom de Lydia Bach, en voyage à Londres, décide d’essayer les cours de Lotte Berk. Lydia est tellement captivée par l’entrainement qu’elle en devient une adepte inconditionnelle. Mais, contrairement aux autres élèves qui se contentent d’être heureux d’effilocher leurs collants de temps en temps au sous-sol de Lotte Berk, Lydia en veut plus. Elle achète alors les droits internationaux des cours de Lotte et ouvre en 1971 son propre studio à Manhattan pour commencer à enseigner la méthode Lotte Berk.

Lydia Bach Lotte Berk Method

… moi qui pensais que toucher mes orteils était difficile !

Maintenant à mon tour

Mais l’histoire ne serait pas complète sans un rebondissement. Après plusieurs années d’enseignement de la méthode Lotte Berk et que Lydia Bach ait franchisé le concept à d’autres, de nombreux instructeurs et élèves commencèrent à se regrouper en petit comité pour pratiquer la méthode à leur manière. Il existe plusieurs versions, mais cette dérive s’est soit faite en toute amitié soit en dispute à en jeter des assiettes par terre.

Aujourd’hui, il existe donc la Barre Méthode et la Core Fusion, deux pratiques élaborées par des associés de la méthode Lotte Berk. On trouve également toute une sorte d’entraînements, comme le Pure Barre, le Barre3 ou le Body Fit, dont les créateurs citent la méthode Lotte Berk comme source d’inspiration.

Qui aurait pu deviner que ces sessions dans un appart londonien en 1959 seraient les initiatrices de cette nouvelle tendance internationale ?

7384c45d-e947-442e-aa11-13f033000744_three_eighty

Lotte Berk, nous te saluons !

Pin It on Pinterest